Description

Cycle naturel de la chevelure

Sur les 100'000 à 150'000 cheveux qui ornent notre tête, on en perd une cinquantaine par jour naturellement.

Le follicule pileux suit un rythme bien précis :

Une phase de croissance (anagène) qui dure 2-6 ans. En d'atures termes, 80 à 90% des cheveux que vous voyez sur votre tête sont en phase anagène.

Ensuite vient une phase d'involution (catagène) qui dure 3 semaines. Le cheveu cesse de pousser mais reste bien en place. Le bulbe pileux s'atrophie. Ceci correspond à environ 5% de votre chevelure.

En dernier lieu, se produit une phase de chute (télogène) qui dure 2-4 mois. Un nouveau bulbe pileux va remplacer l'ancien et une nouvelle phase anagène pour un nouveau cheveu. Cette phase comprend 10-15% de votre chevelure. Aux changements de saison (printemps et automne) l'on peut perdre jusqu'à 160-170 cheveux par jour, pour raisons hormonales (stimulées par les changements d'ensoleillement), mais c'est également la période du plus fort renouvellement de la chevelure.

Par contre, une chute de cheveux sera considérée comme pathologique lorsqu'une personne perd plus de 100 cheveux par jour pendant une assez longue période pouvant aller jusqu'à deux mois.

Chute de cheveux anormale

Il y a 5 types d'alopécies

L'alopécie androgénétique héréditaire

Souvent masculine, elle débute habituellement vers 20-30 ans et se stabilise vers 30-40 ans. Il s'agit d'une perte graduelle des cheveux due à l'influence des hormones mâles. On peut agir avant que la calvitie soit installée, ralentir la chute, préserver le capital cheveux et le stimuler. Par contre, une fois la calvitie installée, seule une transplantation peut rapporter des bulbles pileux fonctionnels dans la zone.

L'alopécie aigüe

On note une perte de cheveux diffuse ou localisée, de même que les cheveux ternes et dévitalisés.Les causes sont diverses. Très souvent, on peut incriminer le stress, la fatigue, des troubles hormonaux, irradiation, chimiothérapie, ou encore une grossesse.

Elle peut aussi survenir après la ménopause, lorsque le rôle protecteur des hormones féminines a disparu. Le cheveu devient plus fragile, sa durée de vie diminue et une alopécie définitive finit par apparaître. Chez la femme, la chute des cheveux est plus diffuse et étendue que chez l'homme.

Des carences nutritionnelles peuvent aussi être en cause (carences en fer, cuivre, zinc, silicium, vitamines B). Cette sorte de carence atteindrait environ 20 % des personnes pratiquant un régime modéré à sévère. Cependant, elle est plus souvent associée à des problèmes de boulimie ou d'anorexie. Le plus souvent, dès que la carence est traitée, la personne va retrouver ses cheveux au bout d'une période de temps qui peut aller jusqu'à 2 ans.

L' alopécie localisée

La cause en est généralement un problème de peau, une brûlure, une pelade, des parasites, etc. Un traitement médicamenteux (dermatologue) peut en venir à bout.

L' alopécie congénitale

Apparaît à la naissance, très rare.

L'alopécie areata

Cause auto-immune, ressemble à une pelade, peut apparaître sur toute zone du corps

Traitements

Quel traitements efficaces pouvons nous vous offrir ?

mésothérapie et PRP agissent au coeur du problème pour :

Toutes les alopécies aigües (causée par le stress, la fatigue, une grossesse ou la ménopause). Grâce à la mésothérapie, vous freinez rapidement la chute, votre chevelure intensément nourri retrouve brillance et beauté. Le PRP permet lui de traiter plus durablement les cellules, provoquant une régénération et revitalisation à long terme.

Il faut savoir que la calvitie héréditaire, ou alopécie androgénétique, généralement masculine, est très difficile à traiter si elle est déjà bien avancée. Il vaut mieux intervenir avant ! Il est particulièrement indiqué de pratiquer des séances de méso-cheveux chez les patients prédisposés (lorsque le père, frères ont tendance à la calvitie) pour retarder et prévenir la chute de cheveux. La mésothérapie, alliée à un solide régime de vitamines et actifs anti-chute peuvent sauver votre chevelure !

Selon les cas, on vous prescrira des traitements complémentaires à pratiquer chez vous (soins locaux, compléments alimentaires, vitamines, lotions pour le cuir chevelu, etc.)

Avant / Après