Description

Le laser Nd YAG s'utilise pour le traitement des lésions vasculaires (veines des jambes ou angiomes de type rubis ou angiomes-plan) et éventuellement la couperose et les veines du nez. Il est efficace sur les vaisseaux d'un millimètre de diamètre, ce qui permet de traiter presque toutes les lésions vasculaires visibles. Pour les vaisseaux de plus grand diamètre (varices), le traitement sera plutôt chirurgical.

C'est un traitement efficace et bien toléré, nécessitant 4 à 8 séances en principe, selon le type de lésions et l'indication.

Ce traitement ne se pratique pas en été (exposition solaire interdite).

Après les séances, des rougeurs et éventuellement des petits hématomes peuvent apparaître au point de flashage, car les vaisseaux vont éclater sous l'effet de la montée de chaleur du laser (captage de l'énergie par l'hémoglobine contenue dans les globules rouges). Cet effet ne gêne pas pour les activités de tous les jours.

Déroulement de la séance

Une séance de Laser NdYag pour les veines des jambes dure 20-50 minutes selon la dimension de la zone à traiter et le nombre d'impulsions nécessaires. Vous êtes confortablement allongé(e) durant la séance, des lunettes de protection pour laser médical protègent vos yeux.

Nous n’utilisons pas de froid ni d’anesthésiant, pour éviter de contracter les vaisseaux avant le traitement. Le laser NdYag émet des impulsions brèves et intenses qui engendrent une destruction des vaisseaux sanguins. Le rayon lumineux est réglé de façon à être capté par l’hémoglobine des globules rouges contenus dans les vaisseaux, qui vont ainsi se cautériser suite à la transformation en chaleur de l’énergie captée. Les petits vaisseaux vont alors être résorbés.

Chaque vaisseau étant plus ou moins profond, large ou coloré, la technicienne laser ajustera les réglages du NdYag pendant la séance, le but étant d’obtenir un « effacement » immédiat de la veine en surface plutôt que son éclatement.

Le flash est légèrement sensible, surtout au niveau des genoux ou des chevilles, et l’on peut masser ou utiliser un roller froid après le passage du laser pour apporter un soulagement immédiat. Une crème calmante est également la bienvenue en fin de séance.

Effets secondaires

Ces traitements ont peu d’effets secondaires, en dehors d’une discrète réaction inflammatoire locale (rougeurs transitoires) ou l’apparition de petits hématomes ou croûtes, bénins et temporaires. Les marques partent d’elles-mêmes.

En règle générale la peau de type I-III supporte le mieux les traitements laser qu’un phototype IV-VI. En effet, nous avons constaté que le risque de réactions est augmenté avec la peau foncée, ainsi que le risque de dépigmentation ou de pigmentation localisée après un traitement au laser. Pour cette raison, nous préférons effectuer un test préalable pour les peaux foncées.

Recommandations

Il faut éviter l’exposition directe au soleil (naturel ou solarium) 3 semaines avant et 3 semaines après un traitement de laser NdYag.

Les fortes chaleurs (hammam, sauna, bains très chauds) sont à éviter pendant les 4 jours qui suivent chaque séance (risque de trop forte dilatation des vaisseaux).

Le sport est déconseillé (course, fitness, vélo, etc.) durant les 48 heures suivant un traitement des veines des jambes au laser NdYag.

En cas d’hématome ou œdème, l’application d’une crème anti-inflammatoire ou un gel calmant sera utile.

Le maquillage en post-intervention est autorisé 24 heures après une séance de laser NdYag.

Répétition

La même zone de la peau peut être retraitée au plus tôt après quatre semaines. Toutefois les traitements ont lieu la plupart du temps toutes les 6-8 semaines afin de laisser le temps aux vaisseaux de se reconstituer et à toute marque éventuelle de disparaître entre deux séances.

Le nombre de séances varie d’une personne à l’autre. A chaque séance, il y a de moins en moins de vaisseaux visibles.

Contre-indications

Par précaution, nous ne pratiquons pas de soins esthétiques laser pour les femmes enceintes, les enfants, les peaux noires ou récemment bronzées. Nous ne traiterons pas des lésions suspectes sur la peau, ni une personne ayant eu un cancer de la peau.

Tout traitement préalable qui pourrait potentiellement interagir avec la perméabilité cutanée ou la capacité de régénération de la peau sont à proscrire avant un traitement laser NdYag.

Les personnes qui ont une peau extrêmement fragile ou ayant tendance aux hyper-pigmentations post-inflammatoires devraient renoncer à ce traitement.

Le Roaccutan, le millepertuis, les anti-inflammatoires et les anticoagulants, ainsi que tout médicament à risque de photosensibilisation sont contre-indiqués.

Avant / Après